Accueil
Debian

Site autonome en codage et hébergement.

Mon analyse. Notes, humeurs au jour le jour ... ou pas.

Accueil > Cher journal > Notes > Informatique > Orange, Ô désespoir

Orange, Ô désespoir

mercredi 14 mai 2014, par Papadakis

Mon cher Fournisseur d’Accès Internet, début février, tu m’informais que

Orange a été la cible d’une intrusion informatique le 16 janvier à partir de la page ‘Mon Compte’ du site orange.fr.

Cela aurait touché 3% des clients. N’ayant rien reçu de ta part, il paraît que je ne suis pas concerné. Tu as quand même mis 15 jours à prévenir les medias (ou à t’en apercevoir ?). Le 7 mai, tu informes la presse que 1,3 million de « personnes » ont de nouveau été victimes de la faiblesse de ton infrastructure. L’attaque aurait eu lieu le 18 avril. Encore une fois 15 jours pour dévoiler un fait d’intrusion qui est une obligation légale. Tiens, je m’interroge, ces quinze jours seraient-ils aussi le délai légal ? Je ne sais pas. Le président de l’entreprise de sécurisation des systèmes d’information Sifaris, oui, parce que tu sous-traites, en bonne incompétente, tu préfères ne pas être responsable tout en diluant l’incompétence. Le président de Syphillis, donc, euh Sifaris, pardon, clame à l’AFP :

[...] mais il ne faut pas non plus confondre vol de données sur un portail commercial, et intrusion dans le coeur de leur système d’information.

Non, t’as raison, faut pas confondre les bases de données. Pour toi, avoir accès à l’une ne signifie pas qu’on peut rentrer dans l’autre. En plus, tu hiérarchises bizarrement. Je suppute pour ma part que les pirates ne l’ont simplement pas encore trouvée, ta base coeur de système, guignol capitaliste. Oui, capitaliste, parce qu’apparemment, pour toi, le coeur du système, ça n’est pas la vie privée, ce sont les données bancaires.

Entre ces deux attaques, on apprend que tu pratiques l’open-data-bar avec la DGSE.

Tu veux aussi scanner mon cerveau ?

J’en viens à ma petite personne. L’autre matin, je me dis, tiens, ça coûte rien, je vais changer mon mot de passe orange. En utilisateur soucieux de ma sécurité d’accès, je choisis un mot de passe bien long truffée de caractères spéciaux. Déjà, les caractères spéciaux ne passent pas. Tiens. Je m’applique donc à rallonger ma phrase d’autant. Tu sais, Orange, ce genre de mot de passe, j’aime bien m’en souvenir, alors changer mes habitudes, ça me fatigue à l’avance. Pour en changer, je vais en changer : les mots de passe sont limités à 16 caractères.

Je ne ferai aucun lien entre ces 4 informations, aucun. Si, en fait, je n’en fais qu’un : ta politique en matière de sécurité informatique, mon cher FAI, je me permets de te le dire : elle est plus que nulle.


Et je n’ai pas parlé du port 25

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.