Accueil
Debian

Site autonome en codage et hébergement.

Mon analyse. Notes, humeurs au jour le jour ... ou pas.

Accueil > Cher journal > Notes > Politique > On s’en gratte le scrotum

On s’en gratte le scrotum

lundi 26 mai 2014, par Papadakis

Suite au résultat d’hier, il est évident que ces élections ne vont strictement rien changer aux politiques européennes menées par les principaux partis toujours majoritaires dans le nouveau parlement. N’en déplaise aux 4 millions de veaux qui ont cru pouvoir changer les choses en votant pour le Grand Parti Inutile.

La classe politique dirigeante s’est professionnalisée et embourgeoisée, elle est aux ordres des lobbies et à sacrifier le peuple, sciemment ou non, pour préserver ses privilèges. En d’autres temps, ces pratiques menaient à la guillotine.

La tarte à la crème déjà entendu ce matin est de dire qu’il y a un problème démocratique dans ce pays. Certes la démocratie est le moins pire des systèmes mais il y a surtout un problème d’éducation populaire. L’abstention atteint 57% des inscrits. Nonobstant le fait que cela ne soit pas un record, elle est le choix de gens pour qui les élections ne sont pas motrices d’un changement de vie. Ils choisissent l’abstention parce que c’est un geste facile et qui, pensent-ils, parle mieux qu’un vote blanc ou qu’un vote dit « protestataire ». Le problème est bien là. La soupe quotidienne que nous sert les médias dominants ne stimule pas l’envie de réfléchir à ce qui nous mène dans le mur. C’est même le contraire, on regarde le mur se rapprocher en hurlant de freiner sans nous dire qu’il y a un volant. Il y a donc, au minimum, une révolution médiatique à mener pour éduquer la masse à la politique.

Quant aux gogos qui croient changer le système en installant 24 gugusses au parlement européen, ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au trou du cul. Pour s’en convaincre, il suffira d’observer la façon de voter des imbéciles qu’ils ont porté au pouvoir, chose que je ne manquerai pas de faire. Il s’agit là encore du même problème d’éducation mais qui, ici, tient du réflexe conditionné mis en place depuis 30 ans toujours par les mêmes médias.

Notre peuple a donc choisi de se gratter le scrotum en écoutant hurler les loups face à d’autres loups qui eux ont le pouvoir.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.